Menu
A+ A A-

En général, la législation interdisait au public d'avoir accès aux paris et jeux en ligne sur certains établissements sauf sur 126726-une-jeux-ligne-jpg 38316ceux dont la gestion était assurée en partie par l'Etat. Ce dernier détenait alors le monopole de l'activité.

L'ancienne loi sur les jeux en ligne

La première législation sur les paris et les jeux en ligne a été mise en place pendant le 19eme siècle. Elle stipulait que ce type d'activité appartiendrait au monopole de l'Etat, qu'il s'agisse de la Loterie, des paris sportifs, des jeux de casinos, des courses de chevaux ou autres.

company-history

Aucun bookmaker ne pouvait proposer ses services en France à part ceux qui appartenaient à l'Etat. Les joueurs ne pouvaient alors effectuer les paris et jouer aux jeux de casinos qu'à partir de la Française des Jeux et de PMU. Ces deux établissements étaient les seuls à pouvoir offrir ce type d'offres du point de vue légal.

La mainmise de la Française des Jeux et du PMU

La loi du 21 Mai 1836 donne le monopole des paris sportifs et des loteries à la Française des Jeux et interdit tout autre operateur à offrir les mêmes services au public.
En ce qui concerne les courses hippiques, le monopole a été attribué au PMU à partir de la loi de 1930.
Une interdiction, sauf avec accord du Ministère de l'Intérieur français, sur plusieurs activités de jeu a été instaurée à partir de la loi du 12 juillet 1983.

Ainsi, la Française des Jeux se concentre sur les paris sportifs et les jeux de loterie puisque la société est gérée en grande partie par l'Etat. La Loterie Nationale s'intéresse aux diverses modalités indispensables à la réalisation des paris, par exemple la vente des billets du Loto Sportif ou de la Loterie Nationale. Enfin, le PMU se consacre uniquement aux paris sur les courses de chevaux en ligne ou en direct.

Quant aux jeux de casinos, les joueurs ont le droit d'y participer mais uniquement dans des établissements très contrôlés et dont l'ouverture nécessite obligatoirement l'accord du ministère de l'intérieur, avec un cahier de charge à l'appui.

La législation en vigueur en Europe

La conséquence de cette législation stricte des jeux et paris en ligne fut l'apparition des différents établissements de jeux illégaux à l'étranger. Afin d'éviter la prolifération de ce système informel, la commission Européenne a fait pression sur la France pour l'instauration de l'ouverture des jeux d'argent en ligne dans le pays.

La loi y afférent prend forme le 13 mai 2010 et l'ARJEL est mis en place en même temps pour assurer la régulation et le contrôle des activités au sein des casinos et des bookmakers français.